28.3 C
Lomé
jeudi, février 29, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSociétéTogo : au moins 29 voleurs dans les mailles de la police

Togo : au moins 29 voleurs dans les mailles de la police

Fin d’aventure macabre pour 29 voleurs de portables. Ils ont été interpellés lors d’une opération menée par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) a conduit du 24 juin au 07 juillet 2023.  Dénommée « EPERVIER 2 », cette opération de démantèlement de réseaux criminels a permis de mettre également la main sur les receleurs. Ensemble, ces malfaiteurs constituaient un réseau de « vol » dans les quartiers Katanga, Zorro-Bar, Adakpamé et Bè à Lomé.

Parmi les identités révélées par la DCPJ, on note les nommés : A. Akoété alias Débordo, 37 ans, M. Ayao Augustin 30 ans A. Julien, 28 ans, M. Komivi, 30 ans,  K. Kodjo Felix, 37 ans A. Junior, 23 ans, N. Kossi 23 ans, A. Rachid, 37 ans, G. Kossi Joel, 34 ans, K. Guibèna, 15 ans, A. Tintin, 34 ans, A. Donatien, alias Gona 23 ans T. Mamadou, 36 ans A. Akoété, 50 ans T. Yao alias Baou Bali W. Koffi Antoine, 21 ans BELLO Sèfiou, 40 ans A. Koffi Efraim, 20 ans A. Kékéli, 18 ans T. Daniel, 19 ans K. Kossi Sandrin EFIA Kossi, 23 ans A. Steven, 19 ans T. Jules, 17 ans D. Marc, 30 ans K. Ayao, 20 ans A. Johanes K. Robert, 29 ans K. Komlan.

Lire aussi: Prof ADJITA : Pourquoi Kokoroko a suspendu sa convocation ?

Ce vaste réseau de voleurs, s’est spécialisé dans le vol de téléphones portables et opère surtout sur le tronçon allant du carrefour hôtel de la paix jusqu’à la lagune de Bè, en passant par le grand carrefour de Bè-marché ainsi que dans les lieux publics à forte densité humaine comme les concerts musicaux.

Togo : au moins 29 voleurs dans les mailles de la police
Voleurs arrêtés

Comment opèrent ces voleurs ?

Selon la Police, ils opèrent de trois différentes manières : « Le premier mode opératoire qu’ils désignent eux-mêmes sous le vocable « deux côtés », consiste à voler des téléphones et tous biens de valeurs se trouvant dans les voitures à l’arrêt aux feux tricolores. Pour ce faire, ces voleurs évoluant en plusieurs binômes, ciblent les automobilistes imprudents qui sans verrouiller les portières de leurs véhicules, laissent leurs appareils et biens de valeurs à découvert. Pendant que l’un des malfrats détourne l’attention du conducteur en frappant violemment sur le capot ou le côté passager de la voiture, l’autre introduit la main dans la voiture, soit ouvre rapidement les portières puis dérobe du butin convoité ».

Le deuxième mode opératoire consiste à aborder une victime en lui intimant, sous la menace d’une arme blanche, l’ordre de remettre son sac ou son téléphone portable.

Lire aussi: Gerry Taama souhaite la peine de mort au Togo

Le troisième mode opératoire consiste à provoquer ou profiter des bousculades dans des concerts à la plage et autres lieux à forte densité humaine, pour voler des téléphones portables. Après leurs forfaits, les malfrats retirent la carte SIM du téléphone volé, la placent rapidement dans un autre téléphone dans le but de changer le mot de passe et de voler l’argent disponible sur le compte Tmoney ou flooz du propriétaire. Parfois, la carte SIM de la victime est utilisée pour arnaquer les proches de la victime et les amener à leur transférer de l’argent. Dans la nuit du 24 au 25 juin 2023 aux environs de 20h 30minutes, ces malfrats usant de leur mode opératoire appelé « deux côtés », ont volé le téléphone portable d’un citoyen alors qu’il était au volant de sa voiture à l’arrêt au feu tricolore de Bè marché.

Togo : au moins 29 voleurs dans les mailles de la police
Voleurs arrêtés

Leur dernier vol de trop

Le 1er juillet 2023, jour où il y a eu un concert musical au stade Olympio à Adakpamé, des voleurs selon la Police auraient soustrait aux spectateurs, des dizaines de téléphones portables qu’ils ont transportés dans un sac « BAFANA ». C’est l’acte de trop qui va déclencher l’enquête de la Police pour au finish les interpeller.

« Les investigations ont permis de retrouver le dimanche 25 juin, ledit téléphone dans les mains d’un receleur dans un ghetto au quartier Bè. Quelques jours plus tard, les nommés A. Akoété alias Débordo, M. Dodji, K. Félix, auteurs et complices de vol, ont été interpellés. Interrogés, ils ont reconnu les faits. La perquisition au domicile du nommé Julio a permis de tomber incidemment sur un ordinateur portatif de marque DELL volé », indique la DCPJ dans une note de presse.

Lire aussi: Liz Aviation : Voici les jours de Vols Lomé-Niamtougou

Tous les délinquants seront présentés au  Procureur de la République de Lomé pour répondre de leurs actes d’après la DCPJ qui compte poursuivre les recherches pour finir avec ce vaste réseau.  La DCPJ invite également toute personne victime de vol de son téléphone dans les circonstances de temps et des quartiers concernés, à se rapprocher de ses services, munie d’éléments de preuve pour les vérifications.

« Par ailleurs, la Police Nationale invite la population à la vigilance et à la collaboration avec les forces de sécurité.  Elle tient à la rassurer de sa détermination et son engagement sans faille à traquer jusqu’à leurs derniers retranchements, tous les délinquants qui troublent la paix et la tranquillité dans notre pays », aussi, indique la note.

Stan AZIATO

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments