25.1 C
Lomé
dimanche, mars 3, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilEducationTogo : Pourquoi le niveau d'apprentissage de l'anglais est toujours faible ?

Togo : Pourquoi le niveau d’apprentissage de l’anglais est toujours faible ?

Il y a un an, le Togo devenait membre du Commonwealth. Mais, l’apprentissage de la langue de Shakespeare demeure difficile dans le pays. Bien que l’enseignement de l’anglais commence dès le collège, le niveau général reste très faible. Même constat à l’université où l’on ne remarque aucune amélioration, selon le directeur du Centre des langues de l’Université de Lomé, M. Komla Avono.

La situation est d’autant plus préoccupante que le niveau des professeurs d’anglais est également médiocre, ce qui complique davantage les choses. Ainsi, la priorité absolue consiste à former en premier lieu les enseignants.

Lire aussi : UL/FDD: Le Prof. Adjita Akrawati dans de beaux draps

Défis persistants pour les enseignants d’anglais

Togo : Pourquoi le niveau d'apprentissage d'anglais est toujours faible ?

L’un des principaux obstacles dans l’apprentissage de l’anglais au Togo est le manque de professeurs qualifiés. Le niveau médiocre des enseignants d’anglais constitue un défi majeur pour améliorer l’éducation linguistique dans le pays.

Sans des enseignants compétents et bien formés, il est difficile d’espérer une amélioration significative du niveau des élèves.

La formation des enseignants doit être une priorité absolue pour le gouvernement togolais. Il est essentiel de mettre en place des programmes de formation continue pour les enseignants, afin de renforcer leurs compétences pédagogiques et linguistiques.

Des efforts supplémentaires doivent être déployés pour recruter de nouveaux enseignants qualifiés et motivés, et pour retenir les enseignants expérimentés.

Lacunes persistantes chez les élèves

Togo : Pourquoi le niveau d'apprentissage d'anglais est toujours faible ?

Malgré l’enseignement de l’anglais à partir de la 6e année, le niveau général des élèves reste très faible. Cette situation peut être attribuée à plusieurs facteurs, notamment le manque de pratique de la langue en dehors de l’école et le manque de ressources pédagogiques adéquates.

Il est nécessaire de mettre en place des mesures supplémentaires pour améliorer l’environnement d’apprentissage de l’anglais. Cela pourrait inclure la création de clubs ou de programmes d’immersion linguistique où les élèves peuvent pratiquer l’anglais de manière interactive et stimulante.

De plus, l’utilisation de ressources éducatives modernes et interactives, telles que des applications (Duolingo ou Babbel par exemple) et des plateformes en ligne, peut aider à renforcer les compétences linguistiques des élèves.

En plus de son adhésion au Commonwealth, le Togo est frontalier du Ghana, pays anglophone, et se trouve à proximité du Nigeria, dont la langue officielle est également l’anglais.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments