Togo/Savanes: Une région pleine d’avenir

0
1581
Togo/Savanes: Une région pleine d'avenir
Togo/Savanes: Une région pleine d'avenir

Au Togo, la région des Savanes (extrême Nord du pays) est considérée à priori comme la région la plus pauvre du pays, vu sa situation géographique et sa situation naturelle. Elle fait face à des défis majeurs notamment le chômage des jeunes et des femmes, la crise sécuritaire qui a engendré l’instauration de l’État d’urgence sécuritaire depuis le 13 juin 2021. 

Cette crise a considérablement impacté sur les activités socio-économiques des populations à la base. Malgré tout, les populations restent sereines, confiantes et croient en leurs potentialités.

Une population entreprenante

Selon les résultats du cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat ( RGPH-5), publié par l’INSEED, la région des savanes enregistre une population de 1 143 520 personnes. Cette population est majoritairement jeune et marquée par la confiance en soi en ce qui concerne l’entrepreneuriat.

 

Par ailleurs, l’enquête régionale intégrée sur l’emploi et le secteur informel (ERI-ESI 2017) réalisée par la Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes ( CNEJ ) révèle que 80,5% de la population active a une perception des opportunités entrepreneuriales dans leurs Zones de résidence.

« Je crois vivement en ma région. Malgré tout, nous croyons. Il y a de l’espoir. C’est la raison pour laquelle nous continuons à investir dans la savane. », déclare Kolani Françoise, entrepreneure en cosmétique à Dapaong.

La savane, un réservoir de talents, une région pleinne d’innovation

Plusieurs domaines d’activités ont suscité ces dernières années chez les jeunes de la région des savanes, l’engouement de la recherche et de l’innovation.

C’est l’exemple de l’autodidacte Nadjagou Lalle Yentaguime, un inventeur des panneaux solaires intelligents qui produisent de l’énergie peu importe la saison.

En effet, le dispositif marche grâce à un système électronique qui s’active en fonction de la position du soleil, et dès qu’il y a une partie du panneau qui est dans l’obscurité le capteur active le panneau pour le basculer de l’autre côté. Par conséquent, « le dispositif permet de gagner plus de 45% de charge par rapport aux modèles classiques.», selon son inventeur.

L’agriculture, un socle de développement

Le secteur agricole en plein essor regorge d’énormes opportunités dans la région des savanes. Sur toute la chaîne de valeur agricole, les producteurs, les distributeurs ainsi que les transformateurs gagnent leur pain dans la savane.

« Lorsque vous n’êtes pas paresseux, vous allez gagner pour vous chez nous ici. Grâce à l’achat des céréales, je m’en sors bien. », a laissé entendre un commerçant à Nano.

L’abondance des terres cultivables dans la région, ajoutées aux appuis multiformes du ministère de l’Agriculture à travers plusieurs mécanismes ( FoPAT, FSRP, ZAAP) mis en place en faveur du producteur agricole a rendu moins pénible de nos jours le travail de la terre dans la région.

Togo/Savanes: Une région pleine d’avenir
Togo/Savanes: Une région pleine d’avenir
Togo/Savanes: Une région pleine d’avenir
Togo/Savanes: Une région pleine d’avenir

La savane, fief d’une richesse culturelle

La région des savanes est marquée par une diversité culturelle et ethnique sans précédent.

En dehors des indigènes, plusieurs peuples venus du Burkina Faso, du Ghana, du Bénin et de la partie méridionale du Togo y cohabitent ensemble, engendrant ainsi un brassage culturel profitable à toutes les couches sociales.

Projets et programmes du gouvernement

Lancé en 2022, le programme d’urgence de renforcement de la résilience et de la sécurité des communautés ( PURS ) a permis de construire dans la région des savanes des infrastructures routières, d’étendre l’accès à l’eau et à l’énergie, la construction des forages en milieu rural qu’en milieu urbain, la fourniture des kits d’irrigation, etc…

Quant au Projet Cohésion Sociale des régions du golfe de Guinée ( COSO ) mis en vigueur il y a plus d’une vingtaine de mois touchent 37 cantons dans la région des savanes dans le but d’améliorer la collaboration régionale et la résilience socio-économique et climatique des communautés frontalières.

En substance, le projet COSO a réalisé 131 infrastructures socio-économiques à cette date dans la région des savanes.
Pour cette année 2024, il est prévu la réhabilitation et l’agrandissement de 30 marchés ruraux ainsi que l’accompagnement de 200 groupements d’intérêt économique (GIE).

En somme, la région des savanes est un carrefour de plusieurs opportunités. Cependant, il revient aux opérateurs économiques d’investir davantage dans la région pour que les populations puissent en profiter pour la développer davantage.

DOUMONE Kasan

 

L’héritage des Nana Benz bientôt honoré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!