28.3 C
Lomé
jeudi, février 29, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSantéAssurance Maladie Universelle: Ce qui sera perçu chez chaque citoyen

Assurance Maladie Universelle: Ce qui sera perçu chez chaque citoyen

Au Togo, l’Assurance Maladie devient Universelle (AMU) en cette année 2024. Décidée en conseil des ministres le mercredi 4 Octobre 2023, l’annonce prend corps dès ce mois de janvier. L’idée pour le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, c’est d’avoir une prise en charge sanitaire efficace et efficiente de toute la population togolaise. L’AMU, que dépensera la population en termes de cotisation ?

« La prise de ce décret permet d’assurer un accès équitable aux soins de santé essentiels aux différentes couches de la population à travers l’assurance maladie universelle », pouvait-on lire dans le communiqué du gouvernement sanctionnant le Conseil des ministres du 4 octobre 2023.

Lire aussi: Togo: INSEED recrute des opérateurs de saisie et des Superviseurs

Assurance Maladie Universelle: Ce qui sera perçu chez chaque citoyen
Assurance Maladie Universelle: Ce qui sera perçu chez chaque citoyen

Comment les citoyens contribueront à la concrétisation de l’Assurance Maladie Universelle

La concrétisation de l’AMU, passe par la cotisation de tous. Concrètement, il est prévu pour les fonctionnaires et assimilés et salariés du secteur privé formel, un taux de cotisation global de 10 %.

Lire aussi: CAN 2023 : le prodige Lamine Camara explique sa performance

Sur les 10 %, 5% sera supporté par l’employeur, et quand il s’agit des fonctionnaires ou le salarié du secteur public formel, l’État et l’agent se partagent les 10% soit (5% chacun). Pour ce qui concerne les retraités des secteurs public et privé, la cotisation est équivalente à 5 % de leur pension.

Lire aussi: CAN 2023 : La tête de Song risque de tomber

« …Pour les autres catégories, que ce soit les travailleurs indépendants, ceux qui sont dans le secteur de l’agriculture, l’artisanat que ce soit les ministères du culte, il y aura le dialogue à la fois pour bien expliquer la pertinence et le sens de l’assurance maladie mais aussi pour convenir avec eux du panier de soins et du taux ou des montants forfaitaires de cotisation qu’ils doivent apporter à l’assurance maladie ainsi que sur les modalités de leur incorporation et les modalités de recouvrement de leur cotisation ou de leur montant de cotisation », a nuancé le ministre de la fonction publique, Gilbert BAWARA.

Stan AZIATO

 

Togo : Pascal Bodjona évoque sa nouvelle mission aux côtés de Faure Gnassingbé

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments