Biodiversité : Des espèces en voie de disparition au Togo

0
579
Biodiversité : Des espèces en voie de disparition au Togo

Les parcs nationaux du Togo sont confrontés à un problème de taille : la disparition d’espèces rares et protégées. Cette menace n’est pas nouvelle, mais elle est devenue de plus en plus préoccupante.

Selon l’ONG AJEDI, la faune et la flore sont sérieusement menacées. L’exemple le plus frappant est celui de la ‘fosse aux lions’, située dans la région des Savanes (Nord), qui est presque devenue déserte.

Fosse aux lions au Togo : Un triste constat de la disparition des espèces protégées

Biodiversité : Des espèces en voie de disparition au Togo

Sylvain Akati, responsable de l’AJEDI, explique que dans les années 1980, cette fosse regorgeait d’une diversité animale remarquable d’où son nom. Mais désormais, elle témoigne d’une triste réalité : la disparition progressive de nombreuses espèces. Pour l’ONG AJEDI, la préservation de ces espèces en voie de disparition revêt une importance cruciale, tant d’un point de vue environnemental que touristique et économique.

Lire aussi : Le parc national Fazao-Malfakassa : un potentiel mini-Serengeti à découvrir

Les parcs nationaux du Togo sont de véritables trésors naturels, attirant de nombreux visiteurs à la recherche de paysages époustouflants et de rencontres uniques avec la faune et la flore. Mais sans la présence d’animaux extraordinaires et d’une flore luxuriante, l’attrait de ces parcs nationaux s’estompera inévitablement.

Relancer les parcs nationaux et sauvegarder les espèces en danger

Biodiversité : Des espèces en voie de disparition au Togo

Le Togo, conscient de cet enjeu, nourrit l’ambition de relancer ses parcs nationaux et de restaurer leur biodiversité. Des mesures drastiques doivent être prises pour protéger les espèces menacées et préserver leurs habitats naturels. Pour cela, il est nécessaire de mettre en place des mesures de protection efficaces, telles que la surveillance accrue des parcs nationaux, la lutte contre le braconnage et la préservation de l’habitat naturel des espèces menacées.

Il est également important d’impliquer les acteurs locaux, tels que les associations de défense de l’environnement et les communautés locales, dans la gestion et la conservation des parcs nationaux. Ensemble, nous pouvons inverser cette tendance alarmante. En encourageant le tourisme responsable, nous contribuerons à préserver ces écosystèmes fragiles et à préserver la richesse naturelle du pays pour les générations futures.

Steven Wilson

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!