28.3 C
Lomé
jeudi, février 29, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilFaits diversGabon : un navire togolais coule au port Molle ; les faits

Gabon : un navire togolais coule au port Molle ; les faits

Un navire togolais a sombré le mercredi dernier au Gabon, plus précisément au port Molle de Libreville. Le navire a heurté un vieux bateau qui avait également coulé au même lieu il y a quelques années. Les secouristes se sont dépêchés pour sauver l’équipe à bord.

Le bateau en question est immatriculé M/V Antoineta Limbe. Transportant plusieurs marchandises, il n’a pas pu accoster à temps, à cause de l’encombrement du quai. Il a été demandé à l’équipe de rester au large, le temps que le quai soit dégagé, mais l’accident est survenu et le bateau a sombré.

Un navire togolais sombre après avoir heurté un vieux bateau

En effet, le navire transportant les marchandises devrait accoster au port d’Antarès. Il est donc entré dans le couloir menant vers sa destination. Alors qu’ils s’approchaient du port, les membres de l’équipe ont été avertis de l’indisponibilité de places sur le quai. En attendant qu’un espace soit disponible, le navire togolais était resté au large pendant quelques minutes. Alors qu’il voguait, il a heurté l’épave d’un vieux bateau et a perdu l’équilibre.

Malgré les tentatives des membres de l’équipage, le bateau n’a pas pu être maîtrisé. Peu à peu, il commençait à s’incliner et a finalement sombré. Heureusement, aucune perte en vies humaines n’a été déplorée. Les secours sont arrivés à temps pour sauver l’équipe. Néanmoins, plusieurs marchandises ont sombré, d’autres se sont retrouvées à la surface de l’eau. Les pêcheurs, qui étaient sur les lieux, se sont servis de leurs pirogues pour repêcher ces marchandises.

Le gouvernement gabonais réagit à l’incident

Au travers d’un communiqué, le gouvernement gabonais a relaté les faits tels qu’ils leur ont été rapportés.

« Dès premières informations recueillies, le commandant a pris la décision de mouiller l’ancre dans cette zone, sur indication de son agent consignataire, sans avoir préalablement consulté les services de la capitainerie du service de l’Oprag (Ndlr : Office des ports et des rades du Gabon) du port Môle de Libreville. En conséquence, l’unité se serait posée sur une épave de navire existant à cet endroit depuis plusieurs années. Il faut souligner que l’absence de sonde fonctionnelle à bord de ladite unité n’a pas permis au commandant d’appréhender la profondeur à cet endroit », selon le gouvernement.

« Dans la recherche des solutions, les services de l’État présents ont contacté certains opérateurs économiques pour procéder rapidement au sauvetage de la cargaison. En dépit des efforts déployés, la cargaison constituée essentiellement de vrac, mèche, alimentation sèche, ballon de pagne, ustensiles en plastique n’a pu être sauvée » indique les autorités gouvernementales.

Elom.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments