Liberté de la presse : le Togo grimpe de 30 places dans le classement de Reporters sans frontières

0
566
Liberté de la presse : le Togo grimpe de 30 places dans le classement de Reporters sans frontières
Le Togo a fait un bond remarquable dans le classement mondial sur la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières (RSF). Le pays a gagné 30 places, passant de la 100ème à la 70ème place, avec un score de 63,06 points.

Cette performance en matière de liberté de la presse est attribuée aux efforts du gouvernement togolais, dirigé par le Président Faure Gnassingbé. Celui-ci a su créer ces dernières années un environnement favorable pour l’exercice du métier de journaliste.

La presse plus libre

Le gouvernement togolais a mis en place plusieurs mesures pour améliorer les conditions de travail des journalistes. Il a notamment modifié le code de la presse pour dépénaliser les délits de presse et autoriser la presse à travailler librement. De plus, le code a été adapté pour prendre en compte les médias en ligne. Les organes de presse sont désormais considérés comme de véritables entreprises de presse.

Liberté de la presse : le Togo grimpe de 30 places dans le classement de Reporters sans frontières

Lire aussi : Situation des droits humains au Togo et dans le monde : l’intégralité du rapport 2022/23 de Amnesty International

Les journalistes doivent obligatoirement être passés par des écoles dédiées au journalisme ou avoir acquis une certaine expérience avant de devenir les premiers responsables des organes de presse. Le Président de la République, Faure Gnassingbé, a également veillé à l’institutionnalisation de l’aide de l’État à la presse. L’environnement économique des médias a lui aussi connu des améliorations significatives grâce à ces mesures.

Plusieurs défis restent à relever

Le Togo se distingue également par le fait qu’aucun journaliste n’est actuellement emprisonné pour ses opinions. Cependant, selon Fabrice Pétchezi, président de l’Observatoire Togolais des Médias (OTM), de nombreux défis restent à relever pour consolider cette avancée.

Liberté de la presse : le Togo grimpe de 30 places dans le classement de Reporters sans frontières

Le Ministre de la communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, Akoda Ayéwouadan, a salué les efforts du Président Faure Gnassingbé pour améliorer les conditions de travail des journalistes. Il a déclaré sur son compte Twitter : « Je voudrais saluer l’engagement du Président de la République, Faure E. Gnassingbé, à faire du Togo un cadre propice au rayonnement de la presse nationale, professionnelle et libre, au service du développement ».

La position du Togo dans le classement de RSF montre une nette amélioration de la liberté de la presse dans le pays. Les efforts déployés par le gouvernement togolais pour améliorer l’environnement économique des médias, renforcer le professionnalisme des acteurs et protéger les journalistes sont à saluer. Toutefois, des défis subsistent pour consolider ces acquis et les pérenniser.

Steven Wilson

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!